SFR Presse
Le Figaro
8 novembre 2019

Des législatives pour débloquer l’Espagne

Donné gagnant, le socialiste Sanchez ne devrait pas sortir renforcé du scrutin, contrairement à l’extrême droite.

Mathieu de Taillac

3 min

Mathieu de Taillac
Mathieu de Taillac

ESPAGNE Mercedes, infirmière de 54 ans, est en colère contre la classe politique espagnole : « Ils jouent aux échecs, ils veulent remporter le plus de pions possible. Sauf que les pions, c’est nous, et que le 25 du mois on n’a plus rien sur notre compte en banque. » Mariluz, comptable de 58 ans, n’est pas plus tendre : « Ils ne répondent qu’à leurs intérêts personnels. C’est une honte qu’ils n’aie

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :