SFR Presse
Courrier Picard
12 juillet 2018

Une ex-directrice de Tati condamnée pour harcèlement moral

1 min

La détresse de France Javelle, qui s’est suicidée en janvier 2012 en laissant des lettres accablant sa supérieure de l’enseigne à bas coût Tati, a été entendue : la justice a condamné, hier, l’ancienne directrice et fustigé « l’impéritie » de l’entreprise. Catherine C., ancienne directrice du magasin historique du quartier populaire parisien de Barbès, a été condamnée à un an de prison avec sursis

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :