SFR Presse
Libération
14 juin 2019

Luc, prof de mathématiques en Île-de-France : «Cette grève est la conséquence d’un ras-le-bol»

2 min

«Je suis prof de mathématiques. Lundi, je suis convoqué pour surveiller l’épreuve de français, mais j’ai décidé de faire grève. Ce n’est pas une décision facile à prendre, je ne fais pas ça de gaieté de cœur. Je prépare mes élèves à l’examen, donc si je le fais, c’est qu’on a vraiment l’impression que la grève est notre dernier round face à un gouvernement qui fait la sourde oreille. On a mené des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :