SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2018

Neymar, artiste patenté mais star raillée

Guillaume Loisy

3 min

Guillaume Loisy
Guillaume Loisy

C’EST le drame des virtuoses et des confiscateurs du ballon rond. Devoir payer, parfois au prix fort, la facture de leurs arabesques. Ces dribbles dévastateurs qui égayent une Coupe du monde autant qu’elles peuvent faire dégoupiller des défenseurs frustrés. En 1982 pour son premier Mondial, Diego Maradona avait subi un véritable traitement de choc de la part de Claudio Gentile. Suivi comme son om

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :