SFR Presse
Libération
13 février 2019

Carlos Ghosn saute sans parachute doré

1 min

Le conseil d’administration de Renault, qui s’est réuni mercredi, a décidé «à l’unanimité» de «renoncer» à verser à son ancien PDG Carlos Ghosn la totalité de ses indemnités de non-concurrence. Le groupe ne lui donnera pas non plus le gros paquet d’actions auquel il pouvait prétendre pour les années 2015 à 2018. Au total, le patron déchu de l’alliance Renault-Nissan va devoir renoncer à près de 30

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :