SFR Presse
Corse Matin
17 juin 2019

De l’Algérie au Maroc, l’écriture comme facteur d’émancipation

LAURE FILIPPI

2 min

LAURE FILIPPI
LAURE FILIPPI

Invitées pour la première fois des rencontres littéraires Racines de ciel, qui se sont achevées hier, Maïssa Bey et Lamia Berrada-Berca ont exploré avec les autres auteurs présents la possibilité d’une "Méditerranée heureuse". Autour de l’une des tables rondes portant sur les "femmes libres d’ici et de là-bas", les deux intellectuelles, respectivement Algérienne et Franco-Marocaine, ont notamment

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :