SFR Presse
La Provence
28 octobre 2019

Mossoul célèbre la mort du "boucher"

1 min

"Il faut faire une énorme fête maintenant que le boucher Abou Bakr al-Baghdadi est parti" : dans la ville irakienne de Mossoul, la mort du chef du groupe Etat islamique (EI) est une "bonne nouvelle", après les trois années d'"enfer" sous son "califat". En juin 2014, le chef djihadiste avait fait son unique apparition publique dans la grande cité commerçante du nord-ouest de l’Irak, devenue de fait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :