SFR Presse
Libération
29 avril 2019

Du rouge, du jaune et du noir, le cocktail potentiellement explosif du 1er Mai

Si la CGT, FSU et Solidaires sont divisés sur l’ouverture de leur cortège aux gilets jaunes, l’ultragauche compte sur eux.

3 min

Rendez-vous traditionnel syndical, ce 1er Mai 2019 doit être l’occasion d’«amplifier les batailles». C’est en tout cas le souhait le plus vif de la CGT, la FSU et Solidaires, qui lancent, avec l’Unef et l’UNL, un appel national commun à des «mobilisations unitaires». Pour fédérer le plus de troupes possibles, les syndicats brassent large en matière de revendications : une «fiscalité plus juste», l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :