SFR Presse
Libération
7 novembre 2019

A Paris, de nouveaux camps de migrants évacués

2 min

«Ce qui a été dit sera fait.» La formule du préfet de police de Paris se veut ferme. Jeudi à l’aube, lors de l’évacuation des campements de la Porte de la Chapelle (Paris XVIIIe) et de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la 59e à Paris depuis l’été 2015, Didier Lallement a insisté : «Je déconseille vraiment aux gens de venir se réinstaller ici, je prendrai des mesures de police [le cas échéant].» Une

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :