SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

1948, la femme fatale fait son entrée avec Fracas

Charnelle, un peu brutale et signée par une parfumeuse au caractère bien trempé, la tubéreuse de Robert Piguet préfigure la féminité exacerbée des années 1950 à Hollywood.

Marie-Gabrielle Graffin

4 min

Marie-Gabrielle Graffin
Marie-Gabrielle Graffin

Le soleil se lève à peine dans les rues de Los Angeles et son mari dort encore. Mrs X, devant sa coiffeuse, retire son bonnet de nuit en soie et libère ses cheveux blonds et courts. La petite robe noire, qu’elle portait hier pour ­aller danser, trône sur le dossier du fauteuil. Sa crème de nuit retirée, elle laisse entrevoir quelques secondes son vrai visage. Pas pour longtemps, car là commence la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :