SFR Presse

Les blouses blanches  se  déchirent sur la mort d’Adama Traoré

Un collège de médecins spécialistes mandatés par la famille de la victime met en pièces la dernière expertise judiciaire… et relance la thèse d’un décès consécutif aux conditions de l’interpellation.

Timothée Boutry

3 min

Timothée Boutry
Timothée Boutry

On pensait connaître la vérité sur les causes de la mort d’Adama Traoré. En septembre 2018, une expertise médicale de synthèse avait exonéré les gendarmes de la responsabilité du décès de ce jeune homme de 24 ans à l’issue d’une interpellation musclée, le 19 juillet 2016 dans le Val-d’Oise. Les experts avaient estimé que le défunt souffrait de pathologies antérieures ayant provoqué son asphyxie à

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :