SFR Presse
Le Figaro
2 décembre 2019

« L’armée, un des derniers réceptacles de la flamme du sentiment national »

L’auteur de L’Archipel français (Seuil) analyse le rapport de confiance et de considération qu’entretiennent les Français avec leur armée. Le sacrifice des militaires émeut d’autant plus qu’il paraît contraire aux valeurs dominantes de l’époque.

Eugénie Bastié

3 min

Eugénie Bastié
Eugénie Bastié

LE FIGARO.- L’émotion nationale après la mort de militaires français au Mali est-elle révélatrice du rapport qu’entretiennent nos compatriotes avec la mort ? Jérôme FOURQUET.- Le rapport à la mort a été considérablement euphémisé dans nos sociétés. Cela s’observe notamment dans la régression des rituels funéraires comme la veillée mortuaire. Nos concitoyens sont beaucoup moins familiers de la mo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :