SFR Presse
Libération
10 octobre 2019

Vald, plaisant plaisantin

Le rappeur star volontiers absurde, qui sort un nouvel album, se dégage des réflexions trop profondes par une pirouette ou un grand rire.

5 min

Valentin Le Du, dit Vald, raconte l’argent de sa musique au travers d’une fraise et d’une perceuse : le blé qui rentre lui a permis de soigner les dents de sa mère et de retaper le salon des parents. Entre autres. Il a ri, surtout pour les dents, et cela relève d’une discipline rigoureuse. L’homme blond de 29 ans se démerde à chaque coup, ou presque, pour envelopper d’absurdité un mot trop intime,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :