SFR Presse
Sud Ouest
5 avril 2019

Anima / Animus

1 min

La Maison sous les paupières ouvre ses portes demain pour accueillir les œuvres de Béatrice Elso. Basée au Pays Basque, cette autodidacte née en 1961 construit un monde onirique, cocasse et foisonnant où se partagent dessins, dioramas et boîtes traversés par l’inconscient collectif, les archétypes et « la psychologie des profondeurs » de Carl Gustav Jung. Vernissage demain, samedi 6, à partir de 1

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :