SFR Presse
Le Figaro
12 septembre 2018

Le CSM, cette institution qui fait et défait les magistrats

Cet organe au fonctionnement complexe, qui représente autant les magistrats du siège que du parquet, doit être entièrement renouvelé d’ici à janvier. Ce sera l’objet d’intenses tractations ces prochains mois.

Paule Gonzalès

6 min

2 likes

Paule Gonzalès
Paule Gonzalès

Les grandes manœuvres ont commencé. Durant les trois prochains mois, élections et nominations vont se succéder pour renouveler, en janvier, les 22 membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), cet organe constitutionnel pluriséculaire qui veille, par les articles 64 et 65 de la Constitution, sur les nominations, la discipline et la déontologie de 8 000 magistrats. Tous les quatre ans,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :