SFR Presse
Le Figaro
22 juillet 2019

Grand écart sur le coût du « travail au noir »

Il est évalué à plus 20 milliards d’euros par la Cour des comptes, mais entre 6,8 et 8,4 milliards par an selon l’Acoss.

Marie-Cécile Renault

2 min

SOCIAL Le travail dissimulé, ou « travail au noir », coûte cher à la collectivité : il représente désormais un manque à gagner de 6,8 à 8,4 milliards d’euros par an, contre 6 à 7,5 milliards d’euros estimés en 2016, selon une note de l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), révélée par Les Échos et dont Le Figaro s’est procuré une copie. Une fraude à la déclaration en hausse,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :