SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Theresa May survit au vote de défiance des europhobes du Parti conservateur

Quelque 117 députés tory sur 317 se sont prononcés pour destituer la première ministre.

Florentin Collomp

2 min

Florentin Collomp
Florentin Collomp

ROYAUME-UNI Theresa May a sauvé sa peau. Pour l’instant. La première ministre a survécu au vote de défiance organisé contre elle, mercredi soir, par ses détracteurs de l’aile eurosceptique de son propre parti. Elle a réuni la confiance de 200 députés conservateurs sur 317, tandis que 117 se prononçaient pour sa destitution. Elle reste debout, mais blessée par un grand nombre de frondeurs. Le chiff

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :