SFR Presse
Le Figaro
24 juin 2020

Le marché du travail se redresse petit à petit

TROIS MOIS après le début de l’épidémie, le marché de l’emploi peine toujours à sortir la tête de l’eau. Face au climat d’incertitude qui subsiste dans de larges pans du tissu économique, la situation devrait être encore compliquée pendant de nombreux mois. Le chômage partiel a été massivement utilisé, les procédures de restructuration s’accélèrent mais, signe encourageant, les offres d’emploi redécollent. Le Figaro passe en revue les principaux indicateurs de l’emploi, dévoilés mercredi par le ministère du Travail.

William Plummer

2 min

Chômage partiel C’est l’indicateur qui a permis de prendre le pouls de l’économie pendant les deux mois de confinement et de ­quasi-léthargie de l’activité. Au 22 juin, pas moins de 1,416 million de demandes d’autorisation préalable d’activité partielle ont été déposées par 1,063 million d’entreprises depuis le début de la crise. Résultat, 13,6 millions de salariés ont été concernés depuis la mi-m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :