SFR Presse
Libération
8 octobre 2019

Secret-défense, alertes : à la préfecture de police, les «failles graves» d’un système

Près d’une semaine après la tuerie, les investigations se poursuivent. D’un côté sur les infos que contient notamment la clé USB de Mickaël Harpon, de l’autre sur les «anomalies» au sein des services qui mettent la police et Christophe Castaner en difficulté.

5 min

1 like

Après la courte parenthèse de l’hommage aux quatre victimes, les questions ont repris de plus belle sur les failles qui ont conduit, jeudi, à la tuerie de la préfecture de police de Paris. Des «dysfonctionnements graves», a répété le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, longuement entendu mardi par la délégation parlementaire au renseignement, puis celle de la commission des lois de l’Ass

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :