SFR Presse
L'Indépendant
18 août 2018

Carte de combattant à retirer

1 min

Les Anciens combattants prisonniers de guerre-Combattants en Algérie, Tunisie, Maroc (ACPG-CATM) par la voix de leur président Pierre Espi, communiquent. Lors de la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron s’était engagé à attribuer la carte de combattant aux soldats, qui ont été déployés en Algérie entre les mois de juillet 1962 et juillet 1964 à la suite des accords d’Évian. Plus de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :