SFR Presse
L'Indépendant
30 août 2019

« Ce qui est interdit c’est la mendicité agressive ou sous la menace d’un animal dangereux »

1 min

« On tape à toutes les portes pour trouver une solution. Ce n’est pas faute d’alerter. Il doit bien y avoir un pouvoir décisionnaire capable de trancher pour décider comment cet homme peut être pris en charge ? » Désemparées, les âmes qui font vivre la rue Foch se disent même « sidérées. » « Pour lui, sa dignité, sa condition. Et pour nous, spectateurs impuissants de cette situation. » Alain Gebha

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :