SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2019

À Jérusalem, les colons israéliens confortent leur emprise

La Cour suprême d’Israël a validé l’acquisition controversée de deux hôtels historiques du quartier chrétien de la Vieille Ville par une association nationaliste.

Thierry Oberlé

4 min

Thierry Oberlé
Thierry Oberlé

PROCHE-ORIENT La plus haute autorité judiciaire israélienne a clos le litige qui opposait depuis quatorze ans l’association nationaliste Ateret Cohanim au Patriarcat orthodoxe grec. La Cour suprême a jugé conforme à la loi le rachat par l’organisation pro-colons de trois immeubles de la Vieille Ville de Jérusalem dont les hôtels New Imperial et Petra. Selon le Patriarcat orthodoxe, ex-propriétaire

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :