SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2018

Faire plutôt que dire

Vincent Tremolet de Villers

2 min

2 likes

C ertes, ça « buzze » comme aux premiers jours de l’épopée macronienne, mais, depuis quelques semaines, le bruit numérique se brouille. La stratégie du coup d’éclat permanent lasse ; la narration élyséenne jusqu’ici lisse et absolument maîtrisée se fait parfois confuse. Le paradoxe est qu’après douze mois d’exercice du pouvoir le chef de l’État n’a pas à rougir de son bilan. Les deux grandes réfor

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :