SFR Presse
Midi Libre
27 septembre 2018

Union au Maghreb, un juge français pour divorcer

1 min

Fatima ne serait pas un cas isolé. Me Déborah Martos, avocate spécialisée en droit de la famille indique qu’elle travaille souvent sur des dossiers de femmes marocaines (également d’autres pays du Maghreb) qui voient leur titre de séjour non renouvelé après une rupture de vie commune, et ce après plusieurs années en France. Les maris signalent la rupture auprès de la préfecture ou du parquet franç

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :