SFR Presse
Le Figaro
9 décembre 2018

À La Malmaison, une histoire à tiroirs

CHRONIQUE Le musée expose des merveilles d’ébénisterie conçues pour dissimuler des secrets. Une façon dérobée d’entrer dans l’intimité de Napoléon et de Joséphine.

Adrien Goetz

2 min

Adrien Goetz
Adrien Goetz

Veiller aux secrets de l’Empire : il faut pour cela des clés, des tiroirs cachés et inviolables, des cachettes mystérieuses. À l’occasion de la restauration par l’École Boulle d’un extraordinaire secrétaire particulier à abattant de Martin Guillaume Biennais, « tabletier-ébéniste », Isabelle Tamisier­-Vétois, la conservatrice qui s’occupe des meubles dans la demeure de Joséphine, a eu l’idée de ra

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :