SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2019

En Irak, les toutes-puissantes milices chiites pro-iraniennes veulent évincer les derniers soldats américains

Georges Malbrunot

7 min

L’ancien député de Ramadi se souvient encore de ce dîner chez Barham Saleh, le président de la République irakienne, organisé en l’honneur d’Ali Larijani, le président du Parlement iranien. « Larijani reconnut que jamais l’Iran n’aurait imaginé que les États-Unis lui fassent de si grands cadeaux en intervenant en Afghanistan en 2001, et surtout en Irak en 2003, pour renverser son ennemi Saddam Hu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :