SFR Presse
Le Figaro
25 juin 2020

La Turquie veut imposer son influence régionale

Minoui, Delphine

2 min

Minoui, Delphine
Minoui, Delphine

L’OCCASION était trop belle. Quand, en avril 2019, le maréchal Khalifa Haftar fait voler en éclats les pourparlers politiques de Ghadamès en lançant son offensive sur Tripoli, la Turquie n’hésite pas une seconde : elle décide d’entrer de plain-pied dans le bourbier libyen en apportant son soutien au Gouvernement d’union nationale (GNA) dirigé par Fayez al-Sarraj. La Libye n’est pas une terre inco

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :