SFR Presse
Le Figaro
28 avril 2019

L’Espagne en quête d’un gouvernement

Le scrutin législatif place le Parti socialiste de Pedro Sanchez en tête, mais sans pour autant offrir une majorité évidente à la gauche. Les négociations risquent d’être longues. L’extrême droite fait son entrée à l’Assemblée.

Mathieu de Taillac

3 min

Mathieu de Taillac
Mathieu de Taillac

LÉGISLATIVES Le socialiste Pedro Sánchez est le candidat le mieux placé pour négocier une majorité qui le maintienne à la tête du gouvernement espagnol. Son Parti socialiste (PSOE) a obtenu 29% des voix et 123 des 350 sièges du Congrès des députés, selon des résultats partiels portant sur 90% des bulletins. Le Parti populaire (PP, droite) de Pablo Casado arrive deuxième avec 17% et 65 députés. Ciu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :