SFR Presse
Le Télégramme
20 août 2019

Brexit sans accord. La libre circulation des personnes en sursis

1 min

Le gouvernement du Premier ministre britannique, Boris Johnson (ci-dessus), a annoncé, lundi, vouloir mettre « immédiatement » fin à la libre circulation des personnes en cas de Brexit sans accord, le 31 octobre. Un durcissement de position par rapport au précédent gouvernement. L’ancienne Première ministre, Theresa May, prévoyait une « période de transition » même en cas d’absence d’accord de div

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :