SFR Presse
L'Union
23 juin 2019

CHAQUE VACHE DOIT BÉNÉFICIER DE TRENTE ARES D’HERBE

1 min

Jason Labois, jeune agriculteur de la Thiérache qui produit le maroilles « Lait 2 fermes » à partir du lait de ses propres vaches, met en garde contre la vision simpliste d’un bras de fer opposant petits et gros producteurs. Certes, l’assouplissement des règles des années 1970 a profité avant tout aux trois industriels locaux. Mais si ces derniers (Leduc, Lesire et Roger, Nouvion) représentent à e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :