SFR Presse
Var Matin
18 septembre 2019

La relaxe des décrocheurs d’un portrait de Macron fait débat

1 min

Décrocher un portrait du président de la République et le conserver pour manifester contre la politique climatique du gouvernement est « légitime ». En prononçant la relaxe de deux militants écologistes, lundi, le tribunal de grande instance de Lyon (Rhône) a pris une décision inédite, qui a déclenché un flot de réactions contraires. Le parquet fait appel Le parquet, qui avait requis une peine d’a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :