SFR Presse
Libération
20 janvier 2019

Des sacs Dior aux taudis : Hongkong, concentré d’inégalités

Selon Oxfam, la ville fait partie des endroits du monde où les inégalités sont les plus «extrêmes». Alors que les plus riches se pavanent avec leurs chiens manucurés à bord de leurs Tesla, Kelly, 10 ans, ou la famille Wong, qui vit à quatre dans 27m², tentent de survivre tant bien que mal loin des gratte-ciel.

6 min

1 like

Kelly n’a ni père ni loisirs, et ne mange pas à sa faim. La fillette fluette aux manches trop courtes nourrit pourtant l’ambition de devenir une «femme riche». Et ça la fait rire, car elle sait qu’il lui faudra «étudier et travailler très très dur» pour accomplir son rêve. A 10 ans, elle vit sous le seuil de pauvreté à Hongkong, comme un enfant sur cinq dans cette ville où, selon Oxfam, les inégal

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :