SFR Presse

Le Giro, royaume du vice et du romantisme

Julien Duby,j.duby@sudouest.fr

3 min

Julien Duby,j.duby@sudouest.fr
Julien Duby,j.duby@sudouest.fr

LIVRES Pierre Carrey s’est plongé dans les archives du Tour d’Italie. Un récit riche et drôle de «la plus belle course du monde », à défaut d’être la plus honnête Le Tour d’Italie s’est élancé hier de Bologne. Thibaut Pinot a (sans doute) regardé cela à la télé, un peu envieux. Romain Bardet aussi. Le premier adore le Giro, le second en rêve. L’Italie, le romantisme de ses courses, fascine les deu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :