SFR Presse
Libération
11 juin 2019

L’étrange singulier du corps féminin

«Le corps féminin» n’existe pas plus que «la femme». Ce sont des corps pluriels qui changent avec l’âge, sujets et objets à la fois et trop souvent normés, avant même d’être subjectivés.

3 min

1 like

Etrange singulier que «le corps féminin». Car il est loin d’être unique. Même lorsque je pense à mon propre corps, c’est un corps en perpétuelle transformation, un corps d’enfant, un corps d’adolescente, un corps découvrant le plaisir, connaissant la fatigue, un corps qui s’entraîne, tombe malade, vieillit, un corps dont les contours se précisent, un corps qui s’amenuise, se ride, mon corps fémini

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :