SFR Presse
Santé Magazine
31 octobre 2019

La fin du secret des origines ?

2 min

Lorsque l’on a un doute sur sa filiation, la tentation est grande de recourir à un test ADN en vente libre sur Internet afin de connaître ses origines. Cette démarche reste, pour le moment, interdite en France, à moins qu’elle ne soit demandée par un tribunal ou autorisée “à des fins médicales ou de recherche scientifique”. Mais que pèse une amende de 3 750 € (pour la personne qui soumet son ADN o

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :