SFR Presse
Le Figaro
6 novembre 2018

Nouvelles du Paradis latin

PATRIMOINE  Le plus vieux cabaret de Paris vient d’être repris. Travaux et revue modernisée doivent permettre de le relancer.

Claire Bommelaer

2 min

Moins sexy que le Moulin rouge, mais tout de même connu pour ses séances de French ­cancan endiablées, le Paradis latin va tenter de retrouver son faste d’antan. Entre les mains de la famille Israël depuis vingt-trois ans, il vient d’être repris par un homme d’affaires, Walter Butler. Il va bénéficier d’investissements et d’une nouvelle revue, à horizon 2019. Créé en 1802 par Napoléon Bonaparte s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :