SFR Presse
L'Union
21 juin 2019

Les parents de Kevin interpellent la ministre

1 min

« Nous n’acceptons pas qu’une telle erreur ait pu se produire, nous faisant courir le risque que le procès se déroule en l’absence de cette mineure. » Dans une lettre adressée ce mercredi 19 juin à Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Franck et Angélique Chavatte font part de leur incompréhension après la libération d’O., adolescente mise en examen pour l’assassinat de Kevin, à la suite d’un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :