SFR Presse

La cour refuse le renvoi du procès de Lionel Cardon

Une expertise médicale a établi que l’accusé, qui devait être jugé pour braquages aux assises de Toulouse, n’est pas en état de comparaître. Mais les magistrats ont décidé de poursuivre les débats. Sans défense et devant un box à demi-vide...

Pascale Égré

1 min

Pascale Égré
Pascale Égré

De vives tensions se sont succédé, hier, à l’ouverture du procès pour braquages de Lionel Cardon et d’un comparse devant les assises de la Haute-Garonne, après que la cour a refusé le report de l’audience malgré l’état de santé du principal accusé. Un médecin expert avait été mandaté par la cour pour examiner ce détenu de 60 ans, en grève de la faim depuis des mois et qui ne pèserait plus que 49 k

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :