SFR Presse
La Dépêche du Midi
20 juillet 2019

À Saint-Martin-Lys, les fantômes des moines hurlent chaque nuit du 15 août

Anaïs Mustière

3 min

Anaïs Mustière
Anaïs Mustière

Le petit village audois de Saint-Martin Lys, d’apparence calme, paisible voire presque abandonné, possède pourtant un lourd passé. À l’entrée de cette commune d’une quinzaine d’habitants, des voitures stationnées mais pas âmes qui vivent. Volets clos, portes barricadées, maisons qui s’effondrent. L’ambiance est pesante, presque oppressante. Les ruelles sont étroites et escarpées, au point où s’y a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :