SFR Presse
La Provence
2 décembre 2019

"Les citoyens sont devenus une véritable force"

D.Ta.

2 min

D.Ta.
D.Ta.

Elle s’en souvient, le "déclic" est intervenu en 2017. "Après la naissance de ma fille, j’entendais beaucoup de nouvelles anxiogènes sur le changement climatique, l’état de la planète. Tout cela m’angoissait énormément", rapporte Maëlle Alimi, 40 ans. Petit à petit, elle mûrit l’idée de donner une forme pédagogique à cette peur, que l’on nomme éco-anxiété ou solastalgie (crainte de l’effondrement)

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :