SFR Presse
Pianiste
29 août 2019

LE GRAND TOUT

Par Sévag Tachdjian,Propos recueillis par Sévag Tachdjian

9 min

Par Sévag Tachdjian,Propos recueillis par Sévag Tachdjian
Par Sévag Tachdjian,Propos recueillis par Sévag Tachdjian

De sa découverte des Nocturnes par Rubinstein à ses propres gravures des œuvres de Chopin sur instrument d’époque, en passant par son admiration pour les Préludes, le pianiste argentin revient sur les liens intimes qui l’unissent au maître polonais. Votre premier contact avec Chopin, quel fut-il ? Sans hésiter, je dirais le disque des Nocturnes par Rubinstein ! C’est l’un des premiers vinyles que

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème