SFR Presse
La Dépêche du Midi
2 février 2019

8 ans de prison après un viol lors d’une soirée alcoolisée

J. C.

2 min

« Je reconnais les faits. Je suis profondément désolé du mal que j’ai fait… » Dès l’ouverture des débats devant la cour d’assises de la Haute-Garonne, Steeve Lambert a reconnu sa culpabilité et présenté ses excuses cette semaine. Des mots rares comme l’a d’ailleurs remarqué le président Guillaume Roussel. Cet homme était accusé du viol d’une jeune femme en janvier 2017 à la sortie d’une discothèq

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :