SFR Presse
Le Figaro
18 juin 2019

Moyen-Orient : le front anti-Iran se lézarde

Même les Émirats arabes unis, pourtant alliés proches de Donald Trump, s’opposent à une action militaire.

Georges Malbrunot

4 min

Georges Malbrunot
Georges Malbrunot

GOLFE PERSIQUE Une semaine bientôt après deux attaques de tankers en mer d’Oman imputées à l’Iran par Washington, les partisans d’une riposte militaire contre Téhéran se font rares. Les Émirats arabes unis (EAU), alliés de Donald Trump dans sa politique de « pressions maximales » contre l’Iran, s’opposent à un conflit armé avec la République islamique. « Les Émirats travaillent dur pour une déses

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :