SFR Presse
Sud Ouest
18 décembre 2018

Un gendarme a mis fin à ses jours en retournant son arme contre lui

1 min

Un militaire de la brigade de Saint-Astier, en Dordogne a mis fin à ses jours. Son décès a été constaté lundi 17 décembre au matin. Le passage à l’acte a eu lieu dans le logement de fonction. Le gendarme, âgé de 23 ans, a fait usage de son arme de service. Il était célibataire et n’avait pas d’enfant. Il était arrivé à la caserne astérienne il y a deux mois. Le préfet Frédéric Périssat avait prévu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :