SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2018

Tariq Ramadan reconnaît des rapports sexuels avec deux femmes qui l’accusent de viol

Stéphane Kovacs

1 min

C’est un nouveau changement de ligne de défense. Le prédicateur suisse Tariq Ramadan a reconnu lundi avoir eu des relations sexuelles avec « Christelle » et Henda Ayari, deux Françaises qui l’accusent de viol. Mais il a assuré aux juges que ces relations « dominant-dominé » étaient consenties. Tariq Ramadan avait jusqu’à présent toujours nié avoir eu des relations sexuelles avec ses accusatrice

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :