SFR Presse
Libération
25 décembre 2019

Coûteux Palaces

1 min

Quand le George V, avenue Montaigne, propriété du groupe Four Seasons, a été rénové en 2001 pour 80 millions d’euros, la somme a semblé époustouflante. Comparée à celles qui vont être dépensées dans la décennie qui suit, elle est minable. Près de 500 millions d’euros pour rafraîchir le Crillon place de la Concorde, 430 millions pour acheter l’ex-hôtel Majestic de l’avenue Kléber et cela, sans même

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :