SFR Presse
Corse Matin
8 novembre 2018

Affaire Érignac : des indemnisations de 30 000 à 50 000 ¤ pour neuf personnes poursuivies à tort

2 min

Vingt ans après le début de l’affaire de l’assassinat du préfet Claude Érignac, à Ajaccio, le 6 février 1998, la cour d’appel de Paris vient de rendre une décision dans le dossier dit de la "piste agricole". Neuf personnes qui avaient été placées en garde à vue, mises en examen et poursuivies à tort ont fait condamner l’État à leur verser des sommes qui vont de 30 000 à 50 000 euros. La cour a rap

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :