SFR Presse
La Provence
7 septembre 2018

Matériel électrique : soupçons d’entente

1 min

Douze perquisitions ont été menées hier, notamment chez Legrand et Schneider Electric, dans une enquête sur des soupçons d’entente illicite sur les prix entre les principaux fabricants de matériels électriques français, a-t-on appris hier de source judiciaire. Cette information judiciaire pour "entente illicite, faux et usage de faux, abus de confiance, abus de biens sociaux, blanchiment de fraude

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :