SFR Presse
Libération
31 mai 2019

Plaidoyer pour l’idéologie

A écouter les analystes, dans notre monde sans clivages politiques, les votes refléteraient la position sociale des électeurs, pas leurs opinions. Est-ce si sûr ?

3 min

«Ce n’est pas la conscience qui détermine la vie, mais c’est la vie qui détermine la conscience.» Cette célèbre déclaration anti-idéaliste de Marx reçoit de plus en plus souvent une application électorale. D’après elle, le vote des citoyens s’expliquerait par leur position dans la société, et non par les opinions qu’ils se font sur ce qui est politiquement désirable. Comme ce ne sont pas les idées

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :