SFR Presse
Libération
7 novembre 2019

Thierry Clair, 53 ans, délégué syndical Unsa police, trente-trois ans d’ancienneté «Ça ne va pas du tout donner la même chose»

2 min

«Aujourd’hui, un policier peut prendre sa retraite à taux plein à 57 ans grâce à un système de bonification qui permet de partir cinq ans plus tôt. Mais ce n’est pas non plus un cadeau parce qu’en échange on a une surcotisation. Demain avec la réforme, on pourrait donc perdre ce statut spécial et devoir travailler jusqu’à 62 ans pour partir avec une pension complète. Mais à partir d’un certain âge

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :